Le travail indépendant pour les personnes avec autisme Asperger, une piste ?…

Pour palier ou tenter de contourner certaines difficultés inhérentes aux situations d’emploi, ou de non-emploi en l’occurence, des personnes avec syndrome d’Asperger, le travail indépendant est une alternative plébiscitée au sein de la communauté autiste Asperger dans de nombreux pays anglophones : Australie, Angleterre, Etats-Unis, Canada etc.

03-24-procedure-en-entreprise

En l’occurrence dans des pays où les démarches administratives et autres procédures pour travailler en tant qu’indépendant sont peut-être moins contraignantes qu’en France.

Sur ce modèle, pourquoi ne pas promouvoir  le travail indépendant en France auprès des personnes avec syndrome d’Asperger, ce qui leur permettrait possiblement de mieux valoriser leurs nombreux intérêts et talents, parmi lesquels la créativité, l’hyper focus, l’aisance avec les outils digitaux etc.

On pourrait prévoir par exemple un accompagnement au sein d’une couveuse d’entreprises. Une couveuse d’entreprise ? Kezako ?

La couveuse d’entreprise est une solution qui permet de tester grandeur nature un projet de création d’entreprise durant une période déterminée au cours de laquelle on commence de manière réelle et dans un cadre légal à facturer, prospecter, acheter, gérer, tout en étant accompagné et en préservant son statut et ses droits antérieurs.

Site creerentreprise.fr

… avec des conseillers sensibilisés au trouble du spectre de l’autisme, afin de soutenir les autistes dans les parties commerciales, marketing, réseautage etc., à savoir les parties qui posent souvent problème aux jeunes entrepreneurs/indépendants, qu’ils soient autistes ou pas, d’ailleurs. 

Ce soutien pourrait aussi prendre la forme d’une aide à l’organisation ou bien, dans un autre domaine, d’une vigilance, si la personne avec autisme Asperger a fait de son intérêt spécifique son activité professionnelle non-salariée.

Le risque étant de se laisser envahir par celui-ci. Son intérêt spécifique ? Kezako ?

Intérêt restreint et répétitif chez une personne autiste : L’un des traits distinctifs ayant une importance clinique entre un hobby et un intérêt spécifique est l’anormalité de l’intensité de l’objet de l’intérêt.

Le Syndrome d’Asperger, Tony Attwood

En effet, une personne avec trouble du spectre autistique peut facilement se retrouver submergée à la fois par la volonté de fournir un travail irréprochable à son client, par respect de l’engagement, mais aussi du fait de son investissement parfois illimité dans son intérêt spécifique.

Or, il ne faut pas oublier que la fatigabilité est élevée chez les personnes autistes.

Bref, dans un contexte de chômage élevé accru par les répercussions économiques actuelles et à venir de la pandémie de Covid 19, le travail indépendant pourrait être une réponse au fort besoin d’autonomie professionnelle des personnes avec syndrome d’Asperger.

Publié par Sylvie Seksek

Mon blog sur l'autisme

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :